ananas
Répertoire de fournisseurs-partenaires

Design et tendances

Société des hôtels littéraires

Photo 4

Nous sommes fin 2012. Jacques Letertre, homme d’affaires amoureux des lieux raffinés et de la littérature a l’idée d’un projet qui, à première vue, semble irréalisable : créer des hôtels littéraires. Il veut faire « sentir » la littérature aux clients qui viennent séjourner dans ses établissements français.

11.01.2021
Par
Manon Sarthou, urbaniste

Des hôtels et des oeuvres

Son premier hôtel littéraire voit le jour en 2013 dans le VIIIe arrondissement de Paris, à l’emplacement de l’ancien hôtel, Hôtel de l’Europe, qui a accueilli de nombreux écrivains au XIXe siècle. Il choisit de le consacrer à l’écrivain Marcel Proust (1871-1922) dont il a lu l’œuvre entière. Il mise sur l’engouement international pour cet auteur qui a traversé la fin du XIXe siècle et le premier quart du XXe siècle avec fracas et panache, délaissant la rigidité de son milieu bourgeois pour une vie de passions et d’excès.

Le projet des hôtels littéraires se poursuit en 2015 avec l’ouverture de l’hôtel Gustave Flaubert à Rouen, en Normandie. L’œuvre de Flaubert a beaucoup inspiré Proust, il s’agit donc d’une suite logique à la première histoire.

Photo 1
Jacques Letertre, président de la Société des hôtels littéraires
Photo 5 o
Crédits: Société des Hôtels Littéraires

Forte de ces deux expériences, l’équipe des hôtels littéraires décide de répéter ce vis-à-vis d’écrivains en ouvrant deux nouveaux hôtels littéraires en 2016 et 2018, le premier à Clermont-Ferrand en hommage à Alexandre Vialatte, et le deuxième à Paris, dans le quartier Montmartre, dédié à Marcel Aymé. Tout comme le duo Proust-Flaubert, Vialatte et Aymé sont liés, puisqu’ils étaient de la même génération et qu’ils s’admiraient mutuellement.

En 2019, Arthur Rimbaud devient le nouveau choix de la société des hôtels littéraires. « Tout comme Proust, Rimbaud déclenche des passions parce qu’il transmet ses états d’âme et nous émeut » soutient Jacques Letertre. Il précise que Rimbaud a nourri plusieurs artistes contemporains, dont la chanteuse Patti Smith, pour souligner qu’il s’agit d’un autre écrivain qui a su traverser les époques. Son hôtel littéraire est situé près de la gare de l’Est, dans le Xearrondissement.

Photo 2
L’hôtel littéraire Le Swann dédié à Marcel Proust est situé dans le VIIIe arrondissement de Paris, rue Constantinople, à l’emplacement de l’ancien hôtel Hôtel de l’Europe dont l’architecture fut primée lors de l’exposition universelle en 1889. Des poètes et écrivains de cette époque, dont Guillaume Apollinaire ou le poète hongrois Endre Ady, y ont séjourné. L’équipe du prix Goncourt s’est récemment réunie entre les murs du Swann
Photo 3 Plan du Paris de Proust 1024x576
À l’aide d’un plan offert par l’hôtel, on peut visiter les lieux que fréquentait l’écrivain et ceux qui l’ont inspiré pour écrire son œuvre et faire vivre les personnages d’ « À la recherche du temps perdu »

L’hôtel littéraire Jules Verne ouvrira quant à lui ses portes en avril prochain à Biarritz. L’écrivain n’y a pas vécu, mais son immense succès « Vingt mille lieues sous les mers » et sa pièce de théâtre « Au bord de l'Adour », rivière qui traverse le pays Basque et le Béarn, le lient à la ville balnéaire.

Enfin un premier projet d’hôtel consacré à une autrice devrait être concrétisé prochainement. Le président et son comité aimeraient rendre hommage à Colette ou à Georges Sand.

Nous vous invitons à plonger dans une série d’articles explorant les univers littéraires imaginés dans ces lieux d’accueil hôteliers quatre étoiles affiliés à la chaîne Best Western.

Photo 6 9023471579942256 o
Crédits: Société des Hôtels Littéraires
Photo 6a
Crédits: Société des Hôtels Littéraires
Photo 6 B
La salle à manger est aménagée sous une verrière art-déco et les murs sont tapissés d’illustrations de Marcel Proust.

Dans le hall d’entrée, on expose des éditions du roman traduit en différentes langues (Allemand, Anglais, Grec, Japonais, Maltais, Vietnamien, etc).

On peut y parcourir les romans de Proust, mais également près de 500 ouvrages sur l’auteur dans une bibliothèque qui comprend des œuvres contemporaines dont des CD et des bandes-dessinées. Des carnets d’écritures et des citations choisies sont exposés au mur ou dans des présentoirs, illustrant le travail de révision et de relecture de Proust. Dans l’esprit des écomusées, les métiers d’art tels la reliure, la haute couture et la photographie y sont également représentés.

Dans chaque chambre, un concept identique d’aménagement très confortable et moderne a été appliqué par l’architecte Aude Bruguière. L’aspect artistique est très contemporain. Une photographie surprenante au-dessus de la tête de lit apporte une ambiance fantomatique par ses effets de mouvements. Un lustre de « papier japon » représente la lanterne magique de Combray décrite dans « À la recherche du temps perdu ». La vitre de la douche à l’italienne est une paroi sur laquelle apparaît la citation d’une une lettre de Marcel Proust à la femme de lettre américaine Natalie Clifford Barney ayant tenu un salon littéraire à Paris : "Chère Mademoiselle, Comme je ne pense jamais à moi, je ne me soucie pas d'être vu, mais de voir. J'ai donc le grand désir de vous rencontrer, même si vous devez me trouver déplaisant, certain moi que je vous trouverais délicieuse. J'appelle anti mondaine une réunion où nous serions seuls."

Photo 7a
Hôtel littéraire Le Swann

Chaque chambre affiche une aquarelle signée Jean Aubertin et s’inspirant des descriptions des personnages ou d’une illustration d’un lieu cité dans le roman. Ainsi, dans la chambre de Charles Haas dédiée au personnage Charles Swann (Charles Hass était un célèbre mondain, amant de Sarah Bernard, qui a inspiré le personnage principal du volume « Du côté de chez Swann »), on retrouve une aquarelle illustrant ce dernier.

Dans la chambre de Gilberte, on observe une photographie ancienne de Proust entouré d’amis, agenouillé et jouant de la guitare avec une raquette devant une enfant. Elle révèle son premier amour qu’il décrira magnifiquement dans son œuvre à travers le personnage de Gilberte.

Photo 9 101 chambre
Crédits: Société des Hôtels Littéraires
Photo 10 838 image2
Crédits: Société des Hôtels Littéraires

Dans la chambre de Vinteuil, on retrouve un extrait de la partition d’une Sonate composée par César Franck. Proust s’est inspiré de cette grande figure de la vie musicale française de la seconde moitié du XIXe siècle pour inventer le personnage de Vinteuil.

Dans la chambre Elstir, autre personnage créé par Proust dans le livre « À l’ombre des jeunes filles en fleurs », on découvre une aquarelle illustrant le matériel d’un artiste-peintre. Pour Proust, Elstir, est un mélange de plusieurs peintres impressionnistes tels Whisler, Monet ou Vuillard.

Photo 12 201 chambre
Crédits: Société des Hôtels Littéraires
Photo 13 James Abbott Mcneill Whistler Crepuscule in Opal Trouville
Crédits: Société des Hôtels Littéraires

Prendre la décision du pire : se jeter à l’eau avec Proust

« Lorsque j’ai proposé à mon équipe de la Société des hôtels littéraires d’ouvrir le bal en rendant hommage à Proust, personne n’était d’accord », se souvient Jacques Letertre. L’écrivain classique peut être ardu à lire, voire désarmant, et paraissait difficile à rendre ludique dans le cadre d’un concept hôtelier. « J’ai quand même décidé d’oser », poursuit-il. « Il fallait créer un concept qui le fasse connaître de manière sympathique, presque espiègle. Nous avons donc associé les 81 chambres de l’hôtel Le Swann à des personnages que l’on retrouve dans « A la recherche du temps perdu », son œuvre majeure qui compte sept tomes écrit entre 1906 et 1922. Quatre-vingt-un personnages et lieux ont donc été choisis parmi les deux cents présentés par Marcel Proust dans le roman. Et dans chacune des chambres, on retrouve à travers le décor et le design la transposition du lieu ou du personnage tel que décrit par l’écrivain.

Six hôtels littéraires

Paris: Hôtel littéraire Le Swann (2013)

Rouen: Hôtel littéraire Gustave Flaubert (2015)

Clermont-Ferrand: Hôtel littéraire Alexandre Vialatte (2016)

Paris: Hôtel littéraire Marcel Aymé (2018)

Paris: Hôtel littéraire Arthur Rimbaud (2019)

Biarritz: Hôtel littéraire Jules Verne (2021)