ananas
Répertoire de fournisseurs-partenaires

Santé et bien-être

Séjour ressourçant en télétravail

Unknown 2

Il y a quelques semaines, j’ai reçu une invitation pour faire l’essai du forfait télétravail au Spa Eastman. Il y a de ces invitations qui sont plus difficiles que d’autres à refuser! Les dates retenues coïncidaient avec mon retour au travail après les vacances de Noël. Quoi de mieux pour atténuer le choc de la reprise des activités professionnelles?

27.01.2021
Par
Eve Paré, AHGM

L’expérience au Spa Eastman

La dernière année a certes été éprouvante pour tous, mais plus particulièrement pour les gens œuvrant dans l’industrie touristique. Il est normal de ressentir une certaine lassitude nous envahir en ce début d’année et c’est alors que prendre du temps pour soi et adopter des habitudes qui favorisent notre mieux-être devient primordial. Heureusement, Dame Nature collabore finalement en nous offrant la neige nécessaire à la pratique de sports extérieurs. Comme beaucoup de Québécois, j’apprends cette année à apprivoiser l’hiver.

Unknown 7
Spa Eastman
Unknown 6

Je suis donc arrivée à Eastman au milieu d’un après-midi ensoleillé. Une fois mon choix de repas du soir effectué et la connexion internet testée en vue d’un conseil d’administration auquel je devais assister en soirée, j’ai enfilé mes raquettes pour aller explorer les environs. C’est au milieu de la forêt que j’ai pris conscience de la beauté du domaine sur lequel est installé l’établissement. Pandémie oblige, certains services du Spa Eastman sont évidemment suspendus, mais la nature, elle, n’est pas soumise aux dictats de la santé publique!

Eve2
Eve Paré, PDG de l'AHGM
Fond h

Cuisine Tonique

N'ayant entendu que de bonnes choses au sujet de la nourriture saine qu’on y mange, j’avais bien hâte d’expérimenter cet aspect de mon séjour. C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai découvert la Cuisine ToniqueMC : une cuisine sans gluten, sans produits laitiers, avec cuisson à basse température et favorisant les aliments faibles en glucides et en bons gras. Après un repas, on se sent rassasié sans pourtant jamais avoir le sentiment d’avoir trop mangé.

Au lever du soleil, la vue sur le Mont-Orford offre un décor idéal pour une session de Yoga avant la première rencontre en vidéo-conférence de la journée. Pour les skieurs, je suis certaine qu’il est possible d’insérer quelques descentes entre deux réunions! Ou pourquoi pas simplement ajouter un massage au programme?

Unknown
Unknown 3

La nature et la détente ressenties lors de mon séjour ont tellement été bénéfiques qu’il n’est pas impossible que je récidive en mode télétravail pour un second séjour d’ici la fin de l’hiver. Toutefois, je reviendrai sans contredit l’été prochain tout simplement pour me faire plaisir et profiter de l’ensemble des installations et services disponibles durant la belle saison.

Comme toute bonne chose a une fin, il fallait bien retourner à la maison. J’ai trouvé le moyen de faire durer le plaisir en commandant quelques plats pour emporter. À ceux qui me demande si je recommanderais l’endroit… ABSOLUMENT!

Jocelyna
Jocelyna Dubuc, propriétaire du Spa Eastman
Fond h

« Une destination »

Rencontre avec une pionnière

J’avais déjà eu la chance de croiser Jocelyna Dubuc, la propriétaire du Spa Eastman, à quelques reprises dans les événements touristiques, mais je n’avais jamais eu la chance de prendre véritablement le temps de discuter avec elle. Donc, pour clôturer un séjour rempli de découvertes, j’ai eu le bonheur d’échanger avec cette femme généreuse et authentique qui m’a partagé sa vision, mais aussi son parcours de vie.

C’est très tôt dans sa vie, dans la jeune vingtaine, lors d’une cure de raisins, qu’elle prend conscience du lien entre l’alimentation et la santé. Des voyages en Inde, à la fin des années 60, lui font ensuite découvrir le Yoga, la naturopathie et la thermothérapie (les bienfaits du chaud et du froid). Quelques années plus tard, elle goûte aux vertus de la massothérapie et c’est à ce moment que nait son rêve de créer un endroit où il lui serait possible de faire vivre des moments de ressourcement, tant physiques que spirituels, aux gens.

Fondé en 1977, le Spa Eastman est avant tout un moyen de porter sa vision et de partager ses connaissances. Le projet a évolué et grandit au fil du temps. Profondément curieuse, madame Dubuc lit énormément et se tient à l’affût des dernières découvertes de tout acabit en santé et en bien-être. Comme cheffe d’entreprise, sa force ne réside pas dans la gestion, mais plutôt dans sa vision et sa capacité de savoir très bien s’entourer. Elle précise : « Ce n’est pas qu’un hôtel avec un spa : c’est une destination. » Elle souhaite offrir une expérience qui transformera de manière durable la vie de ses invités. À ses yeux, on ne change pas une habitude si le plaisir n’y est pas.

Notre conversation tirant à sa fin, je lui ai demandé ce qu’on lui souhaiterait pour 2021. Elle m’a tout simplement mentionné qu’elle voudrait que son entreprise puisse continuer de grandir en grâce et en sagesse et que l’art de vivre dans le plaisir et le bonheur puisse s’ancrer davantage afin que nous puissions continuer de le partager.