ananas
Répertoire de fournisseurs-partenaires

Bon coup

Responsabilité sociale: inspirantes initiatives

Source SDS

Au moment où la planète hôtelière se voit forcée de relever des défis financiers et de se réinventer, plusieurs hôteliers du Grand Montréal démontrent des élans de solidarité envers les communautés affectées. Nous n’avons qu’à penser à l’InterContinental, qui a accueilli le personnel soignant à moindre frais pendant la pandémie, ou à l’Hôtel Place Dupuis, converti en refuge pour sans-abri cet hiver.

11.01.2021
Par
Sophie Lachance

Une inspirante preuve d’humanisme qui met en lumière le lien étroit entre l’hôtel et son environnement social, et à quel point les valeurs d’une entreprise constituent de solides piliers.

De fait, cette période d’accalmie pourrait représenter un moment clé pour renforcer, voire redéfinir vos valeurs ainsi que votre responsabilité sociale d’entreprise (RSE). Tour d’horizon d’initiatives inspirantes d’hôteliers d’ici et d’ailleurs en vue d’un meilleur demain.

Combattre la faim

Aux États-Unis, le groupe Omni s’est engagé à lutter contre l'insécurité alimentaire en remettant un repas à une famille dans le besoin pour chaque réservation effectuée dans l’un de ses hôtels. L'initiative Say Goodnight to Hunger, en collaboration avec la fondation Feeding America, a permis d’offrir 18 millions de repas depuis sa création en 2016. À Montréal, c’est l’organisme Moisson Montréal que supporte l’Omni Mont-Royal. « Pour chaque 1 $ de don, 15 $ de denrées sont distribués. Un effet multiplicateur assez incroyable », estime Jean-François Pouliot, directeur général de l’Omni Mont-Royal. Bien que l’hôtel ait fermé ses portes, l’aide en dons et bénévolat se poursuit auprès de Moisson Montréal.

« Ce ne sont pas juste des gens qui pensent à leurs profits. Ils ont une vraie conscience sociale. Ils [Hôtel Omni]nous ont beaucoup aidés, dès le début de la pandémie. » –Maggie Borowiec, directrice philanthropique et des communications, Moisson Montréal

Pour leur part, deux établissements Fairmont, Le Reine Elizabeth et Le Château Frontenac, ont mis leur cuisine à la disposition du mouvement Les Cuisines Solidaires, une initiative de La Tablée des chefs et ses partenaires lancée au printemps 2020. Quelque 26 000 plats de porc braisé et légumes rôtis ont été concoctés entre les murs du Reine Elizabeth. Alors qu’un million de repas sont habituellement remis par La Tablée des Chefs à travers le réseau des Banques alimentaires du Québec sur une base annuelle, l’objectif a cette fois été atteint en seulement quelques semaines pour répondre aux besoins criants.

Source La Presse Canadienne Graham Hughes paniers de noel de Moisson Montreal
Source: La Presse canadienne
Source Moisson Montreal twitter 16 oct 2020
Source: Moisson Montréal

Supporter la santé mentale des jeunes

La chaîne hôtelière espagnole Riu adopte depuis quelques années une série de mesures en vue de contribuer au bien-être et au développement des enfants. Parmi celles-ci, l’initiative Espacios de Calma, en collaboration avec l’organisme Ayuda en Acción, fournit une aide psychologique aux élèves du primaire à risque d’exclusion sociale, à Madrid. Heureusement, la mise en place de thérapies en ligne a permis au projet de se poursuivre pendant la pandémie.

Source Ayuda en Accion
Source: Ayuda en Acción
Source Mallorca Diario article sur Espacios de calma et Ayuda en Accion
Source: Mallorca Diario

Lutter contre l’itinérance et l’exclusion sociale

L’enjeu de l’itinérance est d’actualité plus que jamais à l’aube de nos rigoureux hivers, alors que le nombre de sans-abri à Montréal a doublé depuis le début de la COVID-19, selon la mairesse Valérie Plante. La Société de Développement Social mène une lutte afin de soutenir cette communauté vulnérable avec pour alliés Le Westin, le Marriott Château Champlain, le Delta, le Travelodge, L’Appartement Hôtel, Le Square Phillips, le W, Le Reine Elizabeth et l’Hôtel Place Dupuis. Parmi les initiatives menées en 2020 par la SDS et ses partenaires, notons des dons de produits essentiels, des stages de réinsertion et des formations s’adressant aux hôteliers sur la gestion de situations impliquant les sans-abri.

Rallier les troupes

De telles initiatives permettent non seulement aux hôteliers de supporter le développement économique et social local tout en étant fidèle à leurs valeurs et celles de leur clientèle – elles servent aussi à unifier une équipe autour d’une noble cause.

« Toutes ces mesures permettent de rester connecté, mais aussi, créer un sentiment d’appartenance puis rallier les employés à une cause commune. Donc, c’est vraiment l’adéquation entre le monde extérieur et le monde intérieur de l’organisation qui fait en sorte que l’entreprise va arriver à définir cette raison d’être et s’adapter à mesure que le monde évolue. » – Line Duranleau, directrice principale, capital humain chez Deloitte

Travailler sur ces éléments, c’est travailler sur le long terme. C’est ce que recommande Luc Lespérance, directeur principal et leader de L'avenir du travail et de la transformation de la main-d'œuvre au Québec chez Deloitte, face à un avenir incertain – pour que cela ne rime plus avec menace, mais avec opportunité.