ananas
Répertoire de fournisseurs-partenaires

Design et tendances

Réinvention du produit hôtelier

Coworking myhq workspaces Oh NSJ Mm9y JI unsplash

Passion hôtellerie pour la vie: horizon des initiatives de réinvention du produit hôtelier en temps de pandémie. Que ceux ou celles n’ayant pas entendu ou utilisé l’adage, « Never let a good crisis go to waste » de Winston Churchill au cours des 6 derniers mois, se manifestent!

29.10.2020
Par
Coralie Lebon, AHGM

Et pour cause… Bien que terriblement tragique pour l’industrie hôtelière et ses talents, la crise de la pandémie de la Covid-19 nous transporte pourtant dans une révolution des habitudes de consommation et une totale réinvention du produit hôtelier que vous, passionnés, construisez!

Le produit hôtelier doit lui-même se réinventer

Et que dire de la créativité et de l’adaptabilité des hôteliers… La première étape consistait évidemment à instaurer de nouvelles procédures sanitaires relatives aux mesures d’hygiène recommandées par les institutions publiques allant de l’ajout de nouveaux standards de nettoyage, de produits d’entretien, aux nouvelles technologies sans contact de pré-enregistrement, de paiement automatisé, etc., afin de protéger le personnel, les clients et garantir une distanciation sociale optimale.

Bien que ces mises à jour pratiquées aient profondément rassuré les clients, celles-ci restent, dans un contexte où les frontières restent fermées et les déplacements non recommandés, insuffisantes à attirer plus de clientèles. Pour espérer en attirer davantage et augmenter les taux d’occupation d’ici les prochains mois, le produit hôtelier doit lui-même se réinventer.

Cet article fait le point sur quelques initiatives créatives renforçant la résilience de cette belle industrie en temps de crise.

La forfaitisation et l’abonnement

Ce fut l’une des premières initiatives à succès de cet été! Pour attirer la clientèle locale et tirer son épingle du jeu dans un contexte de concurrence décuplée, l’offre hôtelière s’est refait une beauté ! Pour mettre les plus beaux atouts de son établissement en valeur, de nombreux hôtels ont opté pour une formule forfait bien connue des hôtels de villégiature et resort. Accueil avec cocktails, visites sécuritaires de l’établissement, accès aux installations de bien-être et de spa, accès aux terrasses et toits privés, repas sur mesure à la chambre, ces forfaits ont rythmés les journées des clients, ayant profité d’un séjour complet à l’hôtel sans ressentir le besoin ou l’envie de sortir.

Edward howell 5tf40 DJ Yv BM unsplash

Mais à l’aube de la rentrée, de nouveaux forfaits et formules d’abonnements sont venus séduire une nouvelle clientèle, le télé-travailleur confiné. De nombreuses compagnies hôtelières intègrent désormais systématiquement les « day-use » à leurs stratégies, une formule permettant à tout professionnel de profiter du calme d’une chambre d’hôtel et de prendre une pause de son environnement familial et domestique. D’autres misent encore plus fort sur cette tendance du télétravail en instaurant physiquement des espaces de « coworking » comme le groupe Accor et les espaces collectifs Wojo en France. La chaîne hôtelière citizenM propose quant à elle un abonnement mensuel, ou à l’année, à tout employé désirant travailler à l’hôtel de son choix. Et s’il le souhaite, ce dernier peut prolonger son séjour avec des nuitées incluant quelques surprises comme un verre de bienvenue et un petit déjeuner.

Des compagnies misent également sur les travailleurs nomades et se préparent déjà à l’ouverture des frontières internationales, des abonnements internationaux permettront à cette clientèle de profiter de séjours avantageux à tarif moyen au sein d’hôtels du monde entier. Ces abonnements sont une excellente façon d’attirer des revenus en périodes d’incertitudes et une excellente manière d’acquérir une clientèle fidèle.

Cinzia orsina H Nc TMKR Ilzg unsplash

Profiter des espaces de son hôtel

Avec des mesures de distanciation physique particulièrement strictes notamment au Canada, difficile pour les professionnels de s’en sortir avec des capacités d’accueil réduites de près de 50 %. Pour pallier ce sérieux problème, de nombreux architectes ont été sollicités pour repenser la gestion des espaces tout en maintenant leur rentabilité.

En France, l’iconique bistrot historique Allard, fondé en 1932 au cœur de Saint-Germain-des-Prés à Paris, a pu ouvrir ses portes sans distanciation sociale intérieure ! Le tout rendu possible avec un solide aménagement innovant du système d’épuration de l’air. Approuvé scientifiquement, ce système au plafond permet d’éviter la trop grande distanciation et de fait, la trop grande réduction de capacité d’occupation.

Espace jona 8 KL Iip Gf Yo4 unsplash

Pour tous gestionnaires et directeurs d’établissements hôteliers, la crise de la Covid-19 est venue bouleverser les stratégies et productions de revenus. L’absence de clients et la fermeture des restaurants obligent l’exécutif à repenser son modèle de développement et à profiter de tous les espaces de l’établissement pour générer des revenus. Aux États-Unis, les parkings d’hôtels ont permis aux proches résidents de profiter de salles de cinéma à ciel ouvert grâce aux offres de ciné-parc à l’hôtel.

L’espace au service du bien être

Avec des taux d’occupation au plus bas, nombreuses sont les chambres d’hôtel vides. Ces espaces inusités s’avèrent pourtant être une source de revenus inexploitée pour une tendance en croissance en temps de pandémie, le bien-être. Pour augmenter l’expérience et la qualité du séjour des voyageurs, certains hôtels transforment les chambres inutilisées en suites temporaires exclusives. Le Mandarin Oriental, à Washington D.C. par exemple, propose aux clients réservant pour deux nuits (ou plus) le privilège de profiter d’une chambre supplémentaire. Cette chambre offerte sera aménagée selon les besoins du client, soit un bureau, espace créatif ou encore en gymnase, dans lequel seront installé une machine à ramer, un tapis roulant, etc.

Dans d’autres cas, où la disposition de chambres supplémentaires n’est pas une avenue possible, les clients de la chaîne Mint House, aux États-Unis, pourront compter sur des systèmes de miroirs individuels intelligents, spécifiques pour les exercices de fitness ou de yoga, dans les chambres.

Wellness derick mckinney Qqv TI5 Edc unsplash

Permettre au client une plus grande autonomie dans sa chambre, incluant des espaces de bien-être, assurent généralement aux hôteliers des séjours prolongés comme discuté lors du dernier webinaire de l’Association internationale d’hôtellerie de luxe identifiant une forte augmentation des demandes de séjour, de forfaits, et de sabbatique bien-être.

Les hôtels deviennent des lieux de vie, intérieurs comme extérieurs

Puisque les clients aspirent, covid-19 faisant, à plus d’indépendance, le design des lobbies et des réceptions évolue. Avec une digitalisation accrue des « checks-in » et des technologies sans contact, le traditionnel bureau de réception n’est plus la première expérience vécue par les clients en hôtellerie, du moins pendant la pandémie. Un comptoir de check-in individuel, une station sanitaire, sont devenus les nouvelles normes. Ces nouveaux espaces deviennent des moments d’expériences hôtelières à part entière où l’hôtelier peut créer l’étincelle en la signant de sa propre vision de l’hospitalité.

La compagnie hôtelière chinoise Louvre Hotels comprenant de nombreux établissements à travers le monde est persuadée que le produit hôtelier deviendra des lieux de vie avant tout. Pour toucher la corde sensible du client, nombres d’établissements travaillent actuellement à recréer des lieux de vie en simulant l’éclairage, les sons et les odeurs de l’extérieur visant à atténuer le sentiment de confinement directement vécu par les clients au cœur de la pandémie, notamment par ceux vivant dans les grandes métropoles. En France par exemple, le groupe travaille à la création de jardins collectifs extérieurs directement accessibles depuis l’hôtel.

Qui dit passion, dit créativité, résilience, et adaptabilité.

Lieux de vie scott webb 5 T Bmy EGFS24 unsplash

Chaque crise économique a prouvé la résilience de l’hôtellerie

L’hôtellerie est un écosystème dans lequel gravitent des passionnés du métier. Qui dit passion, dit créativité, résilience, et adaptabilité. Grâce à ces passionnés de l’hospitalité, le secteur hôtelier a toujours su se réinventer et s’adapter aux crises passées. 2020 n’est pas l’exception confirmant la règle ! La réinvention est déjà en marche.