ananas
Répertoire de fournisseurs-partenaires

Statistiques hôtelières

Quelles perspectives économiques et hôtelières pour 2022?

Valentin beauvais 4 Yr VF0g Vdjk unsplash

C’est à la barre d’un événement virtuel présenté par Tourisme Montréal le 13 septembre dernier que Nicole Nguyen, directrice Évaluation et Conseil Hôtels & Resort et Donald Larone, conseiller spécial Évaluation et Conseil Hôtels & Resort, ont tous les deux mis de l’avant les prévisions économiques et hôtelières projetées par CBRE pour l’année 2022.

14.09.2021
Par
Élisabeth Sirois, AHGM

Les intervenants ont d’abord réalisé un état de la situation en lien avec la reprise graduelle des activités touristiques au Canada. L’ouverture de la frontière aux Américains, la progression de la vaccination au pays ainsi que le retour modéré du tourisme d’affaires, possiblement à la fin du premier trimestre de 2022, sont quelques-uns des points mentionnés.

Il va sans dire qu’une certaine menace plane toujours pour l’industrie ; l’aube d’une quatrième vague, la possible réimplantation de restrictions frontalières ainsi que la pénurie de main-d’œuvre sont des défis que le retour anticipé du tourisme d’affaires ainsi que l’intérêt soutenu des Canadiens au tourisme national pourront venir contrebalancer.

Capture decran le 2021 09 14 a 10 14 40

On perçoit une perspective plus lumineuse pour les hôtels du centre-ville de Montréal à partir de 2022, quoiqu’un taux d’occupation moyen de 49% est loin derrière les résultats de 2019 (71% de taux d’occupation moyen). C’est également le même principe pour le tarif moyen quotidien que l’on prévoit s’établir à 172$ et le revenu par chambre disponible à 84$. Une reprise constante du tourisme d’affaires en parallèle à une recrudescence de la confiance des voyageurs permet CBRE d’anticiper un tel progrès.

Capture decran le 2021 09 14 a 10 16 00

Du côté du secteur de l’aéroport, on estime plutôt un taux d’occupation moyen égalant 51% ainsi qu’un tarif moyen quotidien de 147$ en 2022, un résultat tout près de ce qui était perçu en 2019 (152$). Selon CBRE, le revenu par chambre disponible pourrait s’établir à 75$. Les données de 2021 peuvent être expliquées en majeure partie par le programme de quarantaine obligatoire pour les voyageurs qui entraient au pays.

Capture decran le 2021 09 14 a 10 16 56

CBRE projette en 2022 un taux d’occupation moyen de 47% ainsi qu’un revenu par chambre disponible de 122$ pour les secteurs périphériques à l’île de Montréal. Un revenu par chambre disponible de 57$ est également anticipé. Les résultats relativement stables entre 2020 et 2021 peuvent être expliqués par une demande plus continue dans le secteur.

Capture decran le 2021 09 14 a 10 17 53

De manière générale, CBRE entrevoit donc pour le Grand Montréal en 2022 un taux d’occupation moyen de 49%, un tarif moyen quotidien de 161$ ainsi qu’un revenu par chambre disponible de 79$ ; des résultats toujours bien en deçà de ce qui était perçu en 2019.

Les intervenants rappellent que le tourisme de loisirs, qui a connu une popularité grandissante au cours des derniers mois, devrait connaître une demande plus faible mais tout de même constante dans les mois à venir. En effet, le Canada et plus particulièrement le Québec, présente un haut taux de vaccination permettant à ses résidents un mouvement plus permissif.

Une demande croissante pour le tourisme d’affaires, plus particulièrement à compter du second trimestre de 2022, devrait lentement restimuler l’activité au sein du pays, où l’on prévoit aussi une diminution de l’anxiété générale. Un retour à la normale au niveau national, tel qu’on le connaissait en 2019, est prévu pour 2025.

Capture decran le 2021 09 14 a 10 18 54

CBRE préparera un rapport de fin d’année 2021 dans les prochaines semaines qui saura clore ce chapitre et anticiper plus agilement le prochain.