ananas
Répertoire de fournisseurs-partenaires

Bon à savoir

Quatre leçons de la pandémie

Ananas 2

Lors de la dernière enquête (avril 2021) réalisée par l’AHGM sur l’état de la situation en hôtellerie, nous souhaitions savoir ce que les hôteliers montréalais ont retenu d’une année complète en pandémie. Nous leur avons donc demandé «Quelle serait la plus grande leçon que vous a enseigné la dernière année?».

11.05.2021
Par
Kim Cadieux, AHGM

Parmi les 46 personnes qui ont participé au sondage, 36 ont répondu à cette question. En regroupant les réponses obtenues, quatre groupes distincts se forment.

  • Fragilité
  • Capacité d'adaptation
  • Résilience
  • Choix personnels et professionnels

1. Fragilité

Le premier groupe de répondants mentionne qu’«il ne faut rien prendre pour acquis» et que «rien n’est certain». On évoque ainsi la fragilité de l’industrie, qu’il faut avancer un jour à fois et, plus concrètement, augmenter le fond d’urgence.

En discutant avec les membres, cette réflexion est récurrente : comment réduire notre degré de vulnérabilité comme industrie face à d’éventuelles secousses? Entre autres élément de réponse, il faudra miser, dans les stratégies de la relance, sur la diminution de la dépendance de l’industrie hôtelière face au tourisme international, éviter les fluctuations saisonnières et valoriser les métiers de l’industrie. Un travail de fond est déjà amorcé avec des organismes tels que Tourisme Montréal pour les plans d’attractivité, la Chambre de commerce de Montréal métropolitain pour la relance du centre-ville et le CQRHT sur la rétention, la recherche et la valorisation des talents, pour ne nommer que ceux-ci.

Article complet sur TourismExpress Édition Hôtel