ananas
Répertoire de fournisseurs-partenaires

Design et tendances

Georges Coulombe

Stonehaven ETE SIGNATURE 2

Georges Coulombe s’insère dans la sphère professionnelle des gestionnaires immobiliers, un gestionnaire pour le moins atypique, animé par une passion, une fougue et une grande sensibilité pour le patrimoine.

11.11.2020
Par
Claude Paquin, magazine FORMES
Georges Coulombe
Georges Coulombe, propriétaire et gestionnaire immobilier, s’est donné pour mission de conserver et moderniser les bâtiments du patrimoine québécois.
Fond h

La passion du patrimoine

Le portfolio de son organisation, Gestion Georges Coulombe, est particulièrement bien garni, notamment dans le quartier historique de Montréal, mais aussi d’est en ouest de Mercier Hochelaga-Maisonneuve au Sud-Ouest, ainsi que les Laurentides et Saint-Jean-sur-Richelieu. Sa signature révèle sans contredit un respect du caractère patrimonial des édifices et tout autant de l’environnement.

Photo Manoir Exterieur BR
Stonehaven 4616 BR
L’hôtel StoneHaven Le Manoir, une restauration minutieuse d’une résidence de 1908 et son jardin italien.

L’hôtellerie

Les interventions de Gestion Georges Coulombe sont remarquées et primées. Diversifié, le portefeuille immobilier inclut notamment résidences, bureaux, commerces de détail, pavillon universitaire et… un hôtel ! Érigé dans les Laurentides aux abords du Lac-des-Sables à Sainte-Agathe-des-Monts, l’hôtel StoneHaven Le Manoir était à l’origine une somptueuse demeure construite en 1908 pour Lorne McGibbon, un riche homme d’affaires montréalais qui avait fait fortune dans l’industrie du caoutchouc.

« Pourquoi me suis-je lancé dans l’hôtellerie? s’exclame M. Coulombe. On m’a présenté ce manoir, pas totalement abandonné, mais vide de vie depuis une dizaine d’années. Un bâtiment exceptionnel sis sur un site tout aussi exceptionnel. Je suis tout simplement tombé en amour avec ce terrain de près de 150 acres. J’ai acheté. Puis, nous nous sommes posé la question, qu’est-ce qu’on en fait ? Le vaste site offrait de multiples possibilités de développement. Devions-nous prendre cette direction ? Après consultations, non. Il a été décidé de le convertir en hôtel et que nous en gèrerions les opérations ».

Le StoneHaven est un premier jalon du groupe dans le secteur hôtelier. M. Coulombe est-il intéressé à poursuivre sur ce marché? « On m’en propose d’autres !, répond le gestionnaire. Nous sommes, bien entendu, intéressés à évaluer des occasions, mais c’est d’abord le patrimoine qui me guide, autrement cela n’a pas vraiment d’intérêt à mes yeux ».


StoneHaven Le Manoir
40 Chemin du Lac des Sables, Sainte-Agathe-des-Monts

Manoir des soeurs BR
Représentation artistique de la restauration du Manoir des Sœurs sur le site du StoneHaven. Source : Provencher_Roy

Le Manoir des Sœurs

Le site du StoneHaven comporte un deuxième bâtiment historique, connu sous le nom du Manoir des Sœurs. Gestion Georges Coulombe planifie la restauration de cette annexe pour la convertir en une vingtaine de suites hôtelières. À l’étape du permis, la construction devrait commencer ce printemps. Provencher Roy a signé le concept architectural.

L’approche de M. Coulombe ne se limite pas à l’enveloppe patrimoniale du bâtiment, mais aussi dans le choix des matériaux et de l’ensemble des éléments d’aménagement. Il intervient de façon très active, qu’il s’agisse de design d’intérieur ou de la recherche de mobiliers et autres éléments décoratifs d’époque, tels lustres, tableaux, bibelots, etc.

Montage 360 St Jacques BR
Le 360 Saint-Jacques, siège social de la Banque Royale érigé en 1928 dans le quartier historique des affaires, est l’un des premiers gratte-ciels de Montréal (le plus élevé de l’Empire britannique à l’époque). Le hall d’entrée révèle des détails architecturaux finement restaurés.
Boyer Media 2 004 2
Georges Coulombe s’intéresse au patrimoine, peu importe l’échelle du bâtiment, tel cet immeuble de deux étages du vieux Saint-Jean-sur-Richelieu.
Le Rodier DSCF2879 BR
Construit en 1875, l’immeuble historique le Rodier, récente réalisation du Groupe Georges Coulombe, abrite rue Notre-Dame à Montréal un hub dédié aux entrepreneurs culturels et créatifs émergents.

Restauration d’immeubles patrimoniaux

L’empreinte patrimoniale

Fondé en 1982, Gestion Georges Coulombe se distingue par des projets essentiellement de restauration d’immeubles patrimoniaux de toutes échelles, de l’imposant 360 rue Saint-Jacques, ancien siège social de la Banque Royale, à la conversion de bâtiments de gabarit modeste du Vieux Saint-Jean-sur-Richelieu.

Adossé au quartier Griffintown, rue Notre-Dame, Le Rodier est une autre icône de l’architecture montréalaise réhabilitée par l’équipe de M. Coulombe. De style Flatiron, il a été inauguré en 1908, soit 27 ans avant l’emblématique immeuble triangulaire new-yorkais.

En cette période de pandémie, le rythme est affecté, mais la gestation et la poursuite de projets demeurent vives. M. Coulombe s’attelle notamment à un ambitieux projet dans le Quartier latin.

La COVID impose néanmoins ajustements et actions. Ainsi, il a été décidé de fermer le StoneHaven malgré que cette région des Laurentides demeure en zone orange. Si tout se déroule bien du côté de la santé publique, une réouverture est prévue en décembre. D’ici là, M. Coulombe prépare la phase deux avec la restauration du Manoir des Sœurs.

À propos de cette période trouble, il demeure toutefois optimiste. Ce moment inédit est source de craintes, mais peut aussi s’avérer un moment propice pour en tirer du positif, réfléchir à des avenues de développement, croit M. Coulombe.

Coup d’œil au portfolio!